En hiver vos défenses immunitaires sont elles affaiblies ?

Soyez encore plus vigilant.es… l’immunité est essentielle pour une bonne performance cérébrale et physique. Mieux vaut prévenir que guérir !

Tout au long de l’année, notre organisme se défend quotidiennement contre diverses agressions. Et particulièrement en hiver, nous sommes exposé.es à des conditions climatiques favorables à la prolifération d’agents nocifs à notre santé.  Le froid nous rend plus fragiles, d’où la nécessité de prendre soin de notre système immunitaire pour nous permettre de passer un hiver serein.

A l’extérieur veillez à bien vous couvrir notamment la zone nez-oreilles-gorge. Pensez à vous découvrir dans les espaces chauffés. Ensuite il faut apporter du chaud à l’intérieur du corps et manger des aliments chauds, légers, en évitant le lait de vache, les huiles raffinées chauffées, le sucre blanc (et produits sucrés avec sucre blanc) et les aliments qui ont subi trop de transformation industrielle.

Une alimentation inappropriée, un défaut de mastication, une alimentation déséquilibrée sont à l’origine de dysfonctionnements au niveau des cellules et des organes clés de l’immunité.

Pour mieux résister aux agressions extérieures, notre organisme dispose d’un arsenal important d’organes et cellules que l’on appelle le Système Immunitaire (dont la moelle osseuse, le thymus, les parois des muqueuses des voies digestives, respiratoires, génitales et urinaires).

Notre système immunitaire tout comme l’ensemble de notre organisme, évolue au fil des années qui passent, devenant moins efficace. Les allergies, la pollution extérieure et domestique aggravent les troubles ORL.

·  Sentez vous des "coups de fatigue" ? un « coup de barre » ?

  1. C’est la conséquence d’une alimentation pauvre en vitamines (Vitamines A, C, B6, D, B9, B12) et minéraux (Fer, Zinc, Cuivre, Sélénium) freinant la réponse immunitaire
  2. Du grignotage non stop qui provoque des alternances d’hyper et d’hypoglycémie entraînant une fatigue chronique. Le faux sucre, comme l’aspartame, provoque aussi un pic de glycémie, qui énergise l’organisme sur le moment mais le fatigue dès que la glycémie baisse en raison du pancréas qui est fortement sollicité
  3. Un exercice physique insuffisant
  4. Un  manque de sommeil qui a un effet direct sur l’activité et la production des cellules immunitaires, et a un impact direct sur notre force vitale
  5. Un stress de longue durée entraînant la libération d’hormones du stress. Ces hormones affectent directement la réponse immunitaire.

Toutes ces raisons affaiblissent le système immunitaire.

 Voici quelques conseils pour protéger votre système immunitaire pendant l’hiver.

Lavez vous les mains régulièrement. Le lavage des mains doit durer 30 secondes. Essuyez-vous ensuite bien les mains
- Pensez à vous nettoyer le nez régulièrement avec du sérum physiologique ou de l’eau de mer, tous les soirs
- Pratiquez une Activité Physique régulière en adéquation avec vos capacités. Profitez de la marche en extérieur pour faire de profondes respirations. Cela nécessite des efforts mais procure tellement de bonheur au-delà de la sphère personnelle avec des effets significatifs sur le plan professionnel. S’engager pour une remise en forme stimule et est un excellent moyen d’améliorer son quotidien sur tous les fronts : surcharge de travail, force mentale, confiance en soi, élimination de toxines, évacuation du stress
- Consommez des aliments riches en Zinc contribuant au fonctionnement normal du système immunitaire : crustacés, champignons, boeuf, céréales, lentilles…
- Faites le plein de vitamine C et de vitamine E pour aider au fonctionnement normal du système immunitaire et pour vous protéger contre le stress oxydant.
- Privilégiez le sucre complet (rapadura, muscovado) bio, sirop d’érable bio et miel non pasteurisé, en utilisation modérée favorisent un regain d’énergie. Le sucre naturel, fructose, contenu dans les fruits est bon pour retrouver la forme. Evitez le sucre blanc ou roux et les produits en contenant, car ils sont irritants, acidifiants et nécessitant une énergie importante pour être digérés en puisant dans les réserves minérales et hydriques du corps.
- Réservez-vous suffisamment d’heures de sommeil, entre 7 et 8h par nuit. Position astuce: buste relevé à 30° pour une bonne digestion
- Chouchoutez vos intestins, c’est le chef d’orchestre de tous les organes et de la production de la sérotonine. Et cela commence par prendre soin de son microbiote intestinal (l’écosystème de nos bactéries intestinales, milieu responsable de 70% de notre Système Immunitaire). Si le système immunitaire détecte des aliments comme des intrus, il réagit et provoque des allergies, des intolérances … Une malabsorption non seulement est source de carences mais aussi affaiblit notre système immunitaire.
- Pensez à assainir les chambres tous les jours 10 minutes en ouvrant les fenêtres et en diffusant des huiles essentielles 5 mn sans personne dans la pièce, ou en vaporisant un spray assainissant.

Les aliments à privilégier (plantes, tisanes, fruits)

Avoine, sarrasin, ortie, échinacée, mélisse, sureau, feuille de cassis, gingembre, thym, curcuma, cannelle, ail, oignon, shiitake, produits de la ruche, superfruits (argousier, cynorrhodon, myrtille, cranberry), fruits secs (graines), ginseng, une alimentation riche en légumes et fruits crus.

Mode de cuisson : utiliser des modes de cuisson préservant la qualité nutritionnelle des aliments (vapeur douce, à l’étouffée, wok) avec des aromates, quelques épices et condiments.

En somme, renforcer ses défenses immunitaires au jour le jour, c’est protéger ses poumons, sa circulation sanguine, son intestin, sa peau, son bien-être et sa forme. Notre alimentation est la base de notre apport énergétique pour construire notre résistance. Se rappeler qu’un bon intestin c’est comme une bonne nuit : c’est bon pour le moral.

Si vous souhaitez avoir un coaching personnalisé pour renforcer votre terrain et vous aider à passer l’hiver tout en douceur, contactez-moi.

Livres :

Le charme discret de l’intestin, Dr Giulia Enders, chercheur gastroenterologue
L’intestin au secours du cerveau, Dr David Perlmutter
Je veux être un jeune centenaire, Dr Jean-Pierre Willem
Les intolérances alimentaires, Dr Jean-Pierre Willem
Les huiles essentielles, médecine d’avenir, Dr Jean-Pierre Willem
Décrochez du sucre ! Dr Jacob Teitelbaum, médecin spécialiste du syndrome de fatigue chronique,  
Influence de l'exercice sur l'immunité et le stress oxydant chez des sportifs vs des sédentaires (2010) Dr David Nieman, https://ncrc.appstate.edu/sites/ncrc.appstate.edu/files/Nieman-ModerateEx-Immune.pdf